Afrique économie

Burkina Faso: les casseurs de cailloux de la carrière de Pissy à Ouagadougou

Audio 02:14
Sur le site de Pissy, au cœur de la capitale burkinabé, une femme brise du granit pour le transformer en gravier qui sera ensuite revendu par petites quantités aux intermédiaires.
Sur le site de Pissy, au cœur de la capitale burkinabé, une femme brise du granit pour le transformer en gravier qui sera ensuite revendu par petites quantités aux intermédiaires. ©EMILE KOUTON/AFP

A Ouagadougou au Burkina Faso,  près de 4 000 personnes dont 2 000 femmes travaillent sur le gisement granitique de Pissy, un quartier de la capitale. Considéré comme l'une des plus anciennes carrières du pays, le site est exploité de façon traditionnelle. Malgré les mauvaises conditions de travail, ce métier représente une source de revenus importante pour de nombreuses familles.