La marche du monde

Paul Robeson, 1ère star noire américaine

Audio 48:30
Une photo non datée de Paul Robeson.
Une photo non datée de Paul Robeson. AFP

Pour la première fois en France, une exposition retrace le parcours de l’engagement de Paul Robeson. Si le chanteur vedette et activiste est oublié en Europe, il figure au Panthéon des premiers acteurs de l’émancipation des Africains américains. Du mouvement Harlem Renaissance à celui des non-alignés, en passant par la guerre d’Espagne, Paul Robeson est de tous les combats humanistes.

Publicité

Avec :
- Sarah Frioux-Salgas, responsable de la documentation des collections et des archives au musée du quai Branly – Jacques Chirac.

→ Lien vers le site de l’expo : cliquez ici

Tous nos remerciements à l’INA, la sonothèque de RFI, Ciné-Archives et British Pathé Ltd.

L'affiche du film annonce la sortie britannique de «The Proud Valley» (également connu sous le nom «The Tunnel») avec Paul Robeson, 1940.
L'affiche du film annonce la sortie britannique de «The Proud Valley» (également connu sous le nom «The Tunnel») avec Paul Robeson, 1940. © John D. Kisch / Séparer Cinema Archive / Getty Images
Le coffret DVD «Grands soirs et beaux lendemains. 1945-1956, le cinéma militant de la Libération et de la Guerre froide».
Le coffret DVD «Grands soirs et beaux lendemains. 1945-1956, le cinéma militant de la Libération et de la Guerre froide». © Ciné-Archives

Pour aller plus loin :
Ciné-Archives DVD : Grands soirs et beaux lendemains. 1945-1956, le cinéma militant de la Libération et de la guerre froide.

 

 

 

 

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail