Vous m'en direz des nouvelles !

Complètement Miró

Audio 48:30
Joan Miró - Femmes et oiseau dans la nuit, 5 mai 1947, huile sur toile 73 x 92 cm - États-Unis, New York Calder Foundation.
Joan Miró - Femmes et oiseau dans la nuit, 5 mai 1947, huile sur toile 73 x 92 cm - États-Unis, New York Calder Foundation. © Successió Miró / Adagp, Paris 2018 Photo Calder Foundation

L'œuvre de Miró est monumentale, foisonnante, protéiforme, autant qu’elle est lumineuse, poétique et inventive. L’artiste catalan voulait se réinventer en permanence, et n’était jamais rassasié de nouveauté, travaillant la couleur, mais aussi la matière, et utilisant les couteaux ou le feu, lui qui voulait « assassiner la peinture ». « Un tableau - disait-il - doit être comme des étincelles, il faut qu’il éblouisse comme la beauté d’une femme ou d’un poème ». Pour nous faire découvrir la beauté, les rêves et les angoisses de Miró, l'un de ses amis, qui fut longtemps le directeur de la Fondation Maeght à Saint-Paul de Vence. Jean-Louis Prat est le commissaire de cette rétrospective Miró, la première à Paris depuis 1974. Elle est à visiter jusqu’au 4 février 2019 à Paris au Grand Palais, et présente quelque 150 œuvres, des peintures, mais aussi des sculptures et des céramiques, dont certaines n’ont jamais été vues en France.Rubrique musique avec Alain Pilot qui présente Cali chante Ferré, album hommage à l'un des monuments de la chanson française. 15 reprises, entre chansons classiques et d'autres moins connues du poète.