Accéder au contenu principal
Littérature sans frontières

Adlène Meddi se souvient de l'année «1994» en Algérie

Audio 19:30
L'écrivain algérien Adlène Meddi en studio à RFI (septembre 2018).
L'écrivain algérien Adlène Meddi en studio à RFI (septembre 2018). © RFI / Fanny Renard

Adlène Meddi, journaliste et romancier, est né en 1975 à Alger. Après avoir travaillé comme reporter au quotidien « El Watan », il est actuellement indépendant. En 2002, il a publié aux éditions barzakh un polar, Le casse tête turc, suivi de La prière du Maure en 2008, et aujourd'hui 1994, également aux éditions Rivages.

Publicité
Couverture française du roman "1994"
Couverture française du roman "1994" © Romain Laurendeau

« 1994 : c'est l'année où tout bascule pour quatre jeunes lycéens algérois d'El-Harrach. Le pays est à feu et à sang lorsque ces adolescents décident de former, avec leurs propres moyens, un groupe clandestin de lutte antiterroriste. Dans ce roman dense et puissant, à travers des personnages aussi emblématiques que complexes, Adlène Meddi raconte les guerres qui ont marqué le pays et qui imprègnent encore si intensément le présent des Algériens. »( Présentation de l'éditeur )

logo books
logo books @books

CHRONIQUE « Books » : « Apolitique, Samuel Beckett? » par Baptiste Touverey.

 

 

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.