Tous les cinémas du monde

«Girl», de Lukas Dhont, une danseuse prisonnière d’un corps d’homme

Audio 48:30
Affiche du film «Girl», de Lukas Dhont.
Affiche du film «Girl», de Lukas Dhont.

Lara a 15 ans, la passion de la danse chevillée au corps. Cette grande sylphide blonde aux yeux bleus rêve de devenir étoile et, pour cela, travaille dur, mettant son corps à rude épreuve.Un corps qui lui résiste, car Lara est née garçon et attend désespérément d’accomplir sa transition sexuelle.Girl, c’est le titre du premier long-métrage d’un cinéaste surdoué flamand de 27 ans. Sélectionné au dernier Festival de Cannes, dans la section Un Certain Regard, ce film a valu à son réalisateur Caméra d’or, le prix qui récompense la meilleure première œuvre, et à son interprète, Victor Polster, le prix d’interprétation de la section un Certain Regard.

Publicité

Bande annonce de Girl.

Lukas Dhont.
Lukas Dhont. RFI/Sophie Torlotin

A l’affiche de notre cinéma également, cette semaine, d’autres portraits de femmes :

  • Lindy Lou, jurée numéro 2, un documentaire de Florent Vassault. Lindy Lou Isonhood est une habitante ordinaire du Mississipi. Il y a 22 ans, elle a participé à un jury qui a condamné à mort Bobby Wicher, l’assassin de deux femmes. Cette expérience a bouleversé sa vie. Le documentariste français Florent Vassault l’a rencontrée, à l’occasion du tournage d’un film précédent, sur la peine de mort. Il a décidé de raconter son histoire, une histoire exemplaire.
  • La mort du dieu Serpent, de Damien Froidevaux. Ce documentaire relate sur 5 années la tragédie de Koumba, une jeune Parisienne de 20 ans, d’origine sénégalaise. Expulsée vers Dakar, suite à une bataille de rue, elle n’est jamais revenue en France depuis.

Et puis nous suivons en Centrafrique, la tournée du Cinéma numérique ambulant, avec un reportage de notre correspondante Charlotte Cosset.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail