Chronique des droits de l'homme

Condamnés à mort: des normes pour les conditions de détention

Audio 03:40
La première chaise électrique, utilisée pour l'execution de William Kemmler, condamné à la peine de mort en 1890 aux Etats-Unis. (Photo d'illustration)
La première chaise électrique, utilisée pour l'execution de William Kemmler, condamné à la peine de mort en 1890 aux Etats-Unis. (Photo d'illustration) Public Domain/dodo\wikimedia.org

Comme chaque année le 10 octobre marquait la Journée mondiale contre la peine capitale. La coalition mondiale contre la peine de mort qui regroupe de nombreuses associations, a décidé cette année de mettre l'accent sur les conditions d'incarcération des condamnés à mort. Des associations se mobilisent pour que les normes internationales pratiquement inexistantes soient plus spécifiques sur ces questions. Aujourd'hui, plus de 22 000 personnes sont enfermées dans les couloirs de la mort parfois depuis des décennies.