Débat du jour

Le bizutage hante-t-il encore les week-ends d’intégration?

Audio 19:30
Le bizutage hante-t-il encore les week-ends d’intégration ?
Le bizutage hante-t-il encore les week-ends d’intégration ? AFP/Jorge Guerrero

Le bizutage est devenu un délit en France depuis 20 ans !Quand il porte atteinte à l'intégrité physique ou morale d'une personne, le bizutage est considéré comme un délit au yeux de la justice française, passible d'une peine d'emprisonnement et d'une amende (six mois d’emprisonnement et 7 500 euros d’amende). Les Wei dans le jargon des étudiants, les week-ends d'intégration perdurent.Ce serait même une spécialité française, notamment dans les grandes écoles, les écoles de commerce, les facultés de médecine. Quelque jours après la rentrée, il est courant d'organiser des week-ends dits d’intégration, qui virent parfois à la désintégration.

Publicité

Pour en débattre :

- Françoise Mougin, secrétaire générale du Comité national contre le bizutage

- Maxime Rougeot, parole-parole de l’Union nationale inter-universitaire (UNI)

Rejoignez Le débat du jour sur Facebook ou sur Twitter.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail