Chronique transports

Des taxis solaires en Côte d'Ivoire

Audio 02:27
Ces taxis sont alimentés par leur panneau solaire, mais surtout grâce à une petite unité de production d’électricité photovoltaïque
Ces taxis sont alimentés par leur panneau solaire, mais surtout grâce à une petite unité de production d’électricité photovoltaïque RFI/Stéphanie Aglietti
Par : Laurent Berthault
4 mn

C’est une première en Côte d’Ivoire et cela se passe à Jacqueville. Depuis six mois, cette station balnéaire du sud du pays mise sur le déploiement de taxis solaires pour pallier le manque de transports en commun en centre-ville et offrir une alternative aux taxis collectifs bruyants et polluants. RFI est monté à bord de ces voiturettes. Stéphanie Aglietti.

Publicité
Depuis l’arrivée de ces taxi-solaires, près d’une vingtaine de jeunes de la ville ont été embauchés en tant que chauffeur ou technicien de maintenance. Un chiffre qui pourrait augmenter, à mesure du déploiement des voiturettes.
Depuis l’arrivée de ces taxi-solaires, près d’une vingtaine de jeunes de la ville ont été embauchés en tant que chauffeur ou technicien de maintenance. Un chiffre qui pourrait augmenter, à mesure du déploiement des voiturettes. RFI/Stéphanie Aglietti
L’habitacle est étroit pour 4 passagers et l’engin ne dépasse pas les trente à quarante km/h en vitesse de pointe, mais les passagers sont séduits
L’habitacle est étroit pour 4 passagers et l’engin ne dépasse pas les trente à quarante km/h en vitesse de pointe, mais les passagers sont séduits RFI/Stéphanie Aglietti

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail