7 milliards de voisins

Etats-Unis: la place des femmes en politique

Audio 48:30
Stacey Abrams est candidate démocrate au poste de gouverneur de Géorgie pour les élections de mi-mandat aux Etats-Unis.
Stacey Abrams est candidate démocrate au poste de gouverneur de Géorgie pour les élections de mi-mandat aux Etats-Unis. REUTERS/Chris Aluka Berry /File Photo

Alors que les Américains s’apprêtent à renouveler l’ensemble de la Chambre et un tiers du Sénat, lors des élections de mi-mandat (midterm), ce mardi 6 novembre 2018, un vent féministe semble souffler sur le pays. Jamais les femmes n’ont été aussi nombreuses se présenter. Selon le Center for american women and politics (CAPWP), 476 femmes étaient candidates à la Chambre des représentants aux primaires, soit 62% de plus qu’en 2012 ; 61 femmes briguaient un poste de gouverneure, soit le double du précédent record en 2014. Deux ans après la défaite d’Hillary Clinton, et un an après la vague de libération de la parole avec le #metoo, suite à l’affaire Weinstein, les femmes, pour les trois-quarts démocrates semblent vouloir prendre le pouvoir. Quel est le profil de ces femmes ? Comment sont-elles perçues ? Et qu’en est-il des femmes en tant qu’électrices ?

Publicité

Avec :
- Marion Douzou
, docteure en Civilisation américaine, chargée de cours à l’Université Paris I Panthéon Sorbonne, auteur de « De la sphère domestique à la sphère politique : l’engagement des militantes Tea Party », (Revue Politique américaine)
- Dick Howard, philosophe, professeur émérite de l’Université de l’Etat de New-York, membre du Comité de rédaction de la revue Esprit, auteur de Les ombres de l’Amérique. De Kennedy à Trump (François Bourin).

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail