Accéder au contenu principal
Accents d'Europe

1919… 1920, des traités qui explosent les empires vaincus

Audio 19:30
A Sèvres, près de Paris, Reza Tofik Bey, président du Conseil turc, signe le traité le 10 août 1920.
A Sèvres, près de Paris, Reza Tofik Bey, président du Conseil turc, signe le traité le 10 août 1920. © Agence Meurisse - 1920 – images
Par : Catherine Rolland
22 mn

Les traités de Versailles en 1919 et celui de Sèvres en 1920 redessinent brutalement les frontières européennes avec l’éclatement des empires. L’Empire ottoman, certes moribond, est dépecé par les Français et les Britanniques. Le traité de Sèvres signé en 1920, conséquence directe du traité de Versailles, est vécu comme une humiliation par les Turcs. Il ne sera d’ailleurs jamais ratifié, ni appliqué. Sur le papier, l’humiliation est effacée par la victoire des kémalistes et le traité de Lausanne de 1923. Mais dans l’esprit d’une partie des Turcs, le souvenir de Sèvres persiste, à tel point qu’on en parle parfois comme du « syndrome de Sèvres ». L’actuel président Recep Tayyip Erdogan s'en sert à l’envi, ces dernières années. Anne Andlauer.

Publicité

Après la Première Guerre mondiale, de nouvelles frontières se mettent en place, de nouveaux pays apparaissent. Conséquence de la disparition de l’Empire austro-hongrois et de sa défaite, l’Italie, alliée des Britanniques et des Français, récupère le Haut-Tyrol, ou Haut-Adige en italien. Cent ans plus tard, c’est toujours une enclave germanophone. Aujourd’hui, la région est prospère. Mais, la droite qui dirige avec l’extrême-droite l’Autriche veut maintenant y proposer des passeports autrichiens. Céline Béal.

L’historien Serge Berstein.
L’historien Serge Berstein. RFI/Catherine Rolland

Avec Serge Berstein, historien spécialiste du XXème siècle. Il est l’auteur avec cinq autres historiens étrangers de : Ils ont fait la paix, le traité de Versailles vu d’ici et d’ailleurs, publié chez Les Arènes. Nous reviendrons avec lui sur les conséquences de ce traité et celui de Sèvres en 1920. Le traité qui mettra des mois à être négocié après l’Armistice est celui des vainqueurs malgré les idées idéalistes du président américain Wilson.

Couverture du livre de Serge Berstein : «Ils ont fait la paix, le traité de Versailles vu d’ici et d’ailleurs».
Couverture du livre de Serge Berstein : «Ils ont fait la paix, le traité de Versailles vu d’ici et d’ailleurs». Edition Les Arènes

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.