Accéder au contenu principal
Reportage Afrique

RCA: à Bangui, une unité aide à la lutte contre les violences faites aux femmes

Audio 02:21
Le 25 novembre est la «Journée internationale pour l'élimination de la violence à l'égard des femmes». (Photo d'illustration : femme à Bangui en Centrafrique)
Le 25 novembre est la «Journée internationale pour l'élimination de la violence à l'égard des femmes». (Photo d'illustration : femme à Bangui en Centrafrique) REUTERS/Goran Tomasevic

En Centrafrique, les violences envers les femmes sont très courantes : viols, agressions sexuelles, mariages forcés, esclavage sexuel, etc. Des violences utilisées comme arme de guerre mais aussi devenues violences du quotidien, banalisées du fait de l'impunité. En 2016, le nombre de cas de violences sexuelles était estimé à plus de 11 000. Pour répondre à ce phénomène, le gouvernement a décidé de la création d'une Unité mixte d'intervention rapide pour la répression des violences faites aux femmes et aux enfants. Opérationnelle depuis juin 2017, elle est composée de cadres de quatre ministères (Sécurité publique, Affaires sociales, Justice, Santé) et est chargée de recevoir les femmes qui désirent reporter les violences qu'elles ont subies. Une unité quelque peu victime de son succès. Pour le mois d'octobre seulement, plus de 500 personnes se sont présentées au bureau de l'UMIRR pour cette petite équipe composée d'une trentaine de personnes.

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.