Accéder au contenu principal
Accents d'Europe

Theresa May rescapée, jusqu’à quand?

Audio 19:30
Theresa May garde la confiance des Tories avec 200 voix pour et 117 contre. Un sursis pour amener les négociations du Brexit jusqu’au bout.
Theresa May garde la confiance des Tories avec 200 voix pour et 117 contre. Un sursis pour amener les négociations du Brexit jusqu’au bout. © Parliament TV handout via REUTERS
Par : Catherine Rolland

Elle est « indestructible », comme le rappellent plusieurs journaux britanniques, ce jeudi 13 décembre 2018. La Première ministre britannique a encore résisté aux turbulences politiques provoquées par le Brexit. Le vote de défiance déclenché par son parti n’a pas eu le succès escompté même si 117 sur 317 de ses députés ne lui font plus confiance. C’est assez, malgré tout pour permettre à Theresa May de faire face à l’adversité, d’autant qu’elle a promis de quitter la tête de son parti avant les élections de 2022. Marie Billon.

Publicité

Au sommet européen de Bruxelles ces jeudi 13 et vendredi 14 décembre 2018, les 27 se disent certes prêts à aider Theresa May à convaincre son Parlement - ils préparent d’ailleurs un texte en 6 points -, mais ils excluent de renégocier les termes du divorce. Au Parlement européen de Strasbourg où se tient la session mensuelle, plusieurs députés rappellent de leur côté qu’il n’y a plus rien à négocier et les risques d’un Brexit dur. Avec Maxime Nauche à Strasbourg et Frédérique Lebel.

La Première ministre britannique a obtenu un sursis d’un an. Pour autant, elle n’est pas à l’abri d’une autre motion de censure, déposée cette fois par l’opposition travailliste. Ces péripéties illustrent la toute-puissance du Parlement de Londres en matière de contrôle de l’action gouvernementale. Mais qu’en est-il dans les autres grandes démocraties européennes ? Les précisions de Daniel Vigneron du site MyEurop.info.

Avec la sortie du documentaire Sindaco, Italian politics for dummies (Le Maire, la politique italienne pour les nuls), la politique italienne en prend un coup. Achats de voix, collusions entre politique et mafia, transfuges d’un parti à l’autre, etc. Le jeune journaliste Ismaele La Vardera dévoile les coulisses peu reluisantes de sa candidature aux élections municipales de Palerme l’année dernière. Cécile Debarge.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.