Accéder au contenu principal
Les dessous de l'infox, la chronique

Peurs et fantasmes autour du Pacte de Marrakech

Audio 03:59
Conférence sur la Migration à Marrakesh, Maroc, le 10/12/2018.
Conférence sur la Migration à Marrakesh, Maroc, le 10/12/2018. REUTERS/Abderrahmane Mokhtari
Par : Sophie Malibeaux

L’infox majeure de ces deux dernières semaines vise l’ONU et les migrants. Le texte en cause : « Le pacte mondial pour des migrations sûres, ordonnées et régulières ». Plus connu sous le nom de Pacte de Marrakech, ce texte a été ratifié mercredi 19 décembre 2018 à l’ONU par 152 pays, à l'exclusion de cinq pays : Etats-Unis, Israël, Hongrie, République Tchèque et Pologne. Sur les réseaux sociaux, le texte fait l’objet des pires interprétations, sa nature même a été mise en doute, comme en témoigne la député Valérie Boyer dans une vidéo mise en ligne sur le compte Twitter du groupe Les Républicains à l’Assemblée nationale, elle évoque un « traité déguisé en pacte ». D'autres infox circulent, des internautes se livrent à toutes sortes de thèses complotistes sur les intentions de l'ONU, le président Macron aurait « vendu la France à l'ONU » en signant ce pacte, alors qu'il n'en est rien, et qu'il est très facile de se reporter à l'original du texte pour constater son inocuité.

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.