Invité international

Le spécialiste Jérémie Codron décrypte l'élection présidentielle au Bangladesh

Audio 07:49
Des électeurs bangladais votent pour les législatives, dimanche 30 décembre, après une campagne électorale marquée par une flambée de violences.
Des électeurs bangladais votent pour les législatives, dimanche 30 décembre, après une campagne électorale marquée par une flambée de violences. AFP / MUNIR UZ ZAMAN
Par : Fanny Bleichner
9 mn

Plus de 100 millions de Bangladais sont appelés aux urnes pour élire un nouveau Parlement et se choisir un Premier ministre : 600 000 personnes sont mobilisés pour assurer la sécurité. Internet a également été coupé, officiellement pour éviter que des rumeurs ne se répandent, mais des violences ont tout de même éclatés. Au moins douze personnes ont été tuées en marge de ces élections. Un duel inégal entre la Ligue Awami, parti au pouvoir, et le Parti nationaliste du Bangladesh, principal parti d'opposition. Entretien avec Jérémie Codron, spécialiste du Bangladesh et enseignant à l'Inalco.