Accéder au contenu principal
Grand reportage

Dénouer les sacs de la Tcheka, la Lettonie dévoile les archives du KGB

Audio 19:30
Un homme passe devant le "Stura maja" ou "la Maison du coin", ancien siège social du KGB soviétique à Riga, Lettonie le 9 juillet 2014.
Un homme passe devant le "Stura maja" ou "la Maison du coin", ancien siège social du KGB soviétique à Riga, Lettonie le 9 juillet 2014. © AFP/Ilmars Znotins
Par : Marielle Vitureau

Le 21 décembre 2018, les noms de plus de 4 000 anciens agents du KGB ont été publiés sur le site internet des archives nationales lettones. La décision de les rendre publiques avait été adoptée quelques mois plus tôt par le Parlement, mettant ainsi un terme à plusieurs années de tergiversation sur le devenir de ces documents restés en partie en Lettonie, à la chute de l’Union soviétique en 1991. Ces quatre dernières années, la question de leur devenir s’était faite de plus en plus pressante. La transformation de la Maison du coin, l’ancien siège du KGB en musée, puis les aveux de collaboration d’un poète reconnu ont relancé les débats. Néanmoins, ces révélations ne font pas l’unanimité. S’il faut certes tourner la page, cette publication soulève, pour certains, encore plus de questions qu’elle n’apporte de réponses.

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.