Orient hebdo

L’héritage en question dans les pays majoritairement musulmans

Audio 19:30
Des manifestants réclament l'égalité entre hommes et femmes pour l'héritage, à Tunis, le 13 août 2018.
Des manifestants réclament l'égalité entre hommes et femmes pour l'héritage, à Tunis, le 13 août 2018. © REUTERS/Zoubeir Souissi

C’est une question fréquemment évoquée dans les pays du Maghreb lorsqu’il est question d’égalité entre les femmes et les hommes : une femme hérite de la moitié de ce qu’hérite un homme. Pendant longtemps, ce principe semblait très progressiste lorsqu’en Europe, seul le premier né mâle héritait. Désormais, la formule islamique paraît à son tour archaïque et certains pays tentent d’en sortir, comme la Tunisie ou le Maroc. Avec Geneviève Fraisse, philosophe, historienne de la pensée féministe.

Publicité
  • Un hommage au chanteur de raï algérien Houari Manar, décédé lundi 7 janvier 2019, dans une clinique d’Alger, à 38 ans.
     
  • La revue de presse croisée avec Michel Paul à Jérusalem et Alexandre Buccianti au Caire.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail