Revue de presse Afrique

A la Une: Ali Bongo le retour

Audio 03:53
Le président Bongo en décembre 2017 à Akanda, près de Libreville.
Le président Bongo en décembre 2017 à Akanda, près de Libreville. Photo: Steve Jordan/AFP

Publicité

Après deux mois et demi d’absence, dus à ses problèmes de santé, le président gabonais est de retour à Libreville. « Ali Bongo quitte Rabat pour la prestation de serment du gouvernement », rapporte le site d’information gabonais Gabon Review.

« Le gouvernement formé samedi soir verra ce mardi à partir de 11h ses membres prêter serment devant le président de la République, en présence notamment des juges constitutionnels », précise le quotidien L’Union à Libreville.

« Hier, poursuit-il, lors d’un premier échange avec la presse, le Premier ministre Julien Nkoghe Bekale a évoqué les préoccupations, connues, des Gabonais qui seront autant de priorités pour l’action de son équipe : eau, électricité, santé, écoles, routes. Derrière ces chantiers, un objectif tout aussi prioritaire, a-t-il dit : "retrouver la confiance du peuple". »

Du neuf avec du vieux ?

Ça ne sera pas facile, à en croire les commentaires de Gabon Eco : Faustin Boukoubi, président de l’Assemblée nationale, et Julien Nkoghe Bekale, Premier ministre ? « Le retour des caciques ! », s’exclame le site. « Le choix des deux personnalités est vu comme le retour en force des anciens, accusés de bloquer le développement du pays. »

En effet, précise Gabon Eco, « si du côté du palais, les choix de Boukoubi et de Nkoghe Bekale peuvent être expliqués par la richesse de leur expérience, au sein de l’opinion, tout cela est interprété comme une volonté de confisquer les mêmes chances aux autres générations ou personnalités, qui peuvent, elles aussi, faire valoir leurs aptitudes à ces postes. Tout cela avec l’idée que le pouvoir est une affaire de castes qui tournent en rond et se relaient entre elles. »

« Puisqu’à force de vouloir faire du neuf coûte que coûte avec les vieux, on finit par établir la gérontocratie en règle de gouvernance, qui bloque l’éclosion de nouvelles énergies et donc de nouvelles chances. Bref, avec le Premier ministre et le président de l’Assemblée nationale, il y a comme un retour triomphal des anciens. »

Opacité ?

On revient à Gabon Review, qui renchérit : reste « une inconnue de taille : la capacité d’Ali Bongo à assumer les devoirs de sa charge. Près de trois mois après le déclenchement de ses ennuis de santé, le point de rupture semble atteint. Hormis les inconditionnels du régime, plus grand monde ne croit en la sincérité des institutions. Échaudée par les mensonges distillés çà et là, dénonçant l’opacité ambiante, l’opinion publique sombre dans l’exaspération. »

D’autant, poursuit Gabon Review, que le choix du nouveau Premier ministre « est vu comme la traduction d’une volonté de s’attacher les services d’une personnalité corvéable à merci, prête à tous les arrangements, y compris les plus discutables. Il lui sera particulièrement difficile d’éloigner ce soupçon sans modifier la gestion de la période particulière née des ennuis de santé d’Ali Bongo. Pour ainsi dire, s’il ne parvient pas à faire triompher la transparence, Julien Nkoghe Bekale demeurera inaudible. »

Gbagbo de retour ?

A la Une également, un autre retour, pas encore confirmé, celui de Laurent Gbagbo… En effet, l’ancien président ivoirien sera fixé sur son sort ce mardi à la Haye. Va-t-il être libéré ?

« Le suspense reste entier, pointe Fraternité Matin, en raison de l’opposition radicale de l’accusation. La procureure Fatou Bensouda craignant que dans une telle hypothèse, les accusés ne fassent obstacle à bonne poursuite du procès. »

« Pendant ce temps, les partisans des deux détenus, Gbagbo et Blé Goudé, retiennent leur souffle, relève le site Abidjan.net. "Il y a longtemps que cette histoire dure. Il faut bien qu’une décision soit rendue après deux ans de procès d’un dossier vide", estime un soutien des deux hommes. "L’acquittement de Gbagbo et Blé, poursuit-il, pourrait donner un coup d’accélérateur à la réconciliation nationale". »

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail