Accéder au contenu principal
Grand reportage

Haïfa: ville de la coexistence en quête d’une société mieux partagée

Audio 19:30
Chaque année en décembre, la ville de Haïfa fête les trois grandes religions monothéistes. Des dizaines de milliers de personnes, juifs, chretiens et musulmans, déambulent sur l’avenue Ben Gurion, décorée et illuminée pour l’occasion.
Chaque année en décembre, la ville de Haïfa fête les trois grandes religions monothéistes. Des dizaines de milliers de personnes, juifs, chretiens et musulmans, déambulent sur l’avenue Ben Gurion, décorée et illuminée pour l’occasion. © RFI/Guilhem Delteil

Grand reportage vous emmène aujourd’hui à Haïfa. La troisième ville d’Israël, située sur les rives de la mer Méditerranée, est aussi l’une des villes les plus mixtes. 12% de sa population est arabe : des descendants de Palestiniens restés sur leurs terres devenues israéliennes à la création du nouvel Etat en 1948. A Haïfa, la communauté arabe est majoritairement chrétienne, mais pas exclusivement. Judaïsme, christianisme et Islam se côtoient donc dans la ville. En Israël, Haïfa est perçue comme la ville où la coexistence entre les communautés israélienne et palestinienne est la plus aboutie. Qu’en est-il réellement ? Dans cette zone de conflit, la ville pourrait-elle être un exemple ?

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.