Accéder au contenu principal
Si loin si proche

Au fil des saisons kalash

Audio 48:30
Le tri du maïs chez les femmes kalash.
Le tri du maïs chez les femmes kalash. © Hervé Nègre/Musée des Confluences

Cette semaine, nous partons à la rencontre des Kalash du Pakistan, minuscule et magnétique peuple païen qui survit encore aujourd’hui, dans les replis de l’Hindu Kush, au nord-ouest du pays, à la lisière de l’Afghanistan.Depuis des siècles, ces « kafirs » ou « infidèles », polythéistes de l’Himalaya vivent au rythme de la nature et des saisons, maintiennent leur culture et leurs traditions dans trois étroites vallées, tout en fascinant le monde.Jusqu’au 1er décembre 2019, le Musée des Confluences de Lyon leur consacre une passionnante exposition, conçu tel un cheminement dans la pensée kalash et dans les pas de trois « étonnants voyageurs ».En effet, les ethnologues français Jean-Yves Loude et Viviane Lièvre ainsi que le photographe Hervé Nègre ont passé, entre 1976 et 1990, près de 3 ans auprès de ces quelque 3 000 montagnards, vivant parmi les « fées » et les dieux bienveillants.Huit voyages et quinze ans d’études à la rencontre de ce peuple de pasteurs à la culture chamanique ancestrale, mais menacée.Avant que la société moderne n’efface leurs traces, suivez donc avec nous celles des Kalash ! Avec les ethnologues français Jean-Yves Loude et Viviane Lièvre et le photographe Hervé Nègre.

Publicité

En savoir plus :
- Sur l’exposition « Fêtes himalayennes, les derniers Kalash » au Musée des Confluences de Lyon
- Sur le travail du photographe français Hervé Nègre
- Sur le travail des ethnologues et voyageurs français Jean-Yves Loude et Viviane Lièvre
- Sur le conte « kalash » de Jean-Yves Loude, « Tanuk le maudit » paru aux éditions Belin.

Une immersion, une exposition : bienvenue chez les Kalash

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.