Accéder au contenu principal
Vous m'en direz des nouvelles !

Foujita, une vie au bout du pinceau

Audio 48:30
Foujita, Autoportrait, 1929, huile sur toile, 61x50.2 cm, The National Museum of Modern Art, Tokyo.
Foujita, Autoportrait, 1929, huile sur toile, 61x50.2 cm, The National Museum of Modern Art, Tokyo. © Fondation Foujita / Adagp, Paris, 2018

Tsuguharu Foujita est un personnage emblématique de l’amitié franco-japonaise que la saison « Japonisme 2018 » célèbre en ce moment. Un artiste aux petites lunettes rondes et à la coupe au bol, dont les œuvres inspirées par les femmes, les voyages, les objets et la vie du quotidienne, et l’enfance, mêlent avec un naturel étonnant les peintures orientales et occidentales. Un peintre marqué par la guerre aussi, francophile, francophone et français, puisque Tsuguharu Foujita a été naturalisé, puis baptisé sous le prénom de Léonard dans les années 50. A travers 36 œuvres de son premier séjour parisien jusqu’à sa disparition, c’est une création d’une grande diversité et un parcours étonnant que nous raconte la rétrospective que nous présente la Maison de la Culture du Japon à Paris. Foujita, œuvres d’une vie 1998-1968, est à visiter jusqu’au 16 mars 2019.Rubrique musique avec Alain Pilot qui présente Persona, nouvel album de Bertrand Belin. Il sera en concert à l'Olympia, le 11 avril 2019.

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.