Le goût du monde

Portrait: Olympe Versini, de cuisine, d'art et de liberté

Audio 48:30
Couverture du livre d'Olympe Versini.
Couverture du livre d'Olympe Versini. © OVersini

Dans les années 70, les Rolling stones enflammaient les scènes du monde, et à Paris, Mick Jagger se damnait pour les écrevisses de chez «Olympe», rue Delambre à Paris. Olympe Versini, ancienne chef, cuisinière, icône. Toute jeune femme étoilée - elle avait 21 ans - en tablier et talons, féminine, indépendante, rock et singulière. Olympe Versini, une artiste aux fourneaux, travailleuse sans fin, restaurant le moins cher du monde occidental, rue Saint-Georges à Paris. Confidences d'une effrontée, mitonneuse sur braise de sarments de vigne à 6 ans, figure de la gastronomie française, une femme terriblement – et délicieusement - libre.

Publicité

Programmation musicale
-Jupiter, de Benjamin Clémentine
- Summertime, de Janis Joplin

En savoir plus :
- «La cuisine d'Olympe, une grande cuisine toute simple», éd. Mengès
- «Olympe, la gourmande impatiente. 146 recettes de la casa», chez Robert Laffont
- «Ali Bab - Gastronomie Pratique - 1925», Flammarion.

Olympe Versini en studio.
Olympe Versini en studio. © RFI/Clémence Denavit

RECETTE

Le poulet au riz façon Olympe

1 beau poulet dans un grand plat. Vous mettez du riz (blanc, noir ou les deux), des lentilles crues autour du poulet. Sur ce riz et ces lentilles, vous mettez des légumes, du chou rouge coupé en lanières, vous pouvez mettre des herbes, un peu de ce que l'on a sous la main. Pas trop de tomates tout de suite - elles rendent beaucoup d'eau. Vous mettez du curcuma, du gingembre rapé et un peu d'ail rapé. Vous faites fondre des bouillons, vous mettez votre poulet au four et vous mouillez plusieurs fois les ingrédients crus autour du poulet, ils vont cuire petit à petit et votre poulet va dorer. Une fois que votre poulet sera cuit, l'accompagnera le sera aussi, il n'y a plus qu'à se régaler !

 

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail