Accéder au contenu principal
Orient hebdo

Droits humains sous pression dans le Golfe

Audio 19:30
Des manifestants tenant le portrait du journaliste saoudien Jamal Khashoggi, devant le consultat d'Istanbul, le 25 octobre 2018.
Des manifestants tenant le portrait du journaliste saoudien Jamal Khashoggi, devant le consultat d'Istanbul, le 25 octobre 2018. © REUTERS/Osman Orsal
Par : Eric Bataillon
21 mn

L’assassinat du journaliste Jamal Khashoggi a mis en lumière les violations des droits de l’homme en Arabie saoudite et dans d’autres pays du Golfe. Cela touche aussi bien la liberté d’expression que les libertés de réunion ou d’association. En Arabie saoudite, deux populations sont particulièrement visées : les femmes et la minorité chiite.Aux Emirats Arabes Unis et à Bahreïn, les tribunaux se sont montrés très sévères récemment avec deux personnalités des droits de l’homme : l’Emirien Ahmed Mansour et le Bahreïnien Nabil Rajab. Ce dernier avait simplement critiqué la participation de son pays à la campagne militaire saoudienne au Yémen. Le dernier journal d’opposition à Bahreïn a été fermé en 2018.

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.