Accéder au contenu principal
Si loin si proche

Tbilissi: changements en lettre capitale

Audio 48:30
Sur les hauteurs de Tbilissi, capitale géorgienne de plus d’un million d’habitants. Au loin, un des vieux emblèmes de la ville, la tour de la télévision sur le Mont Mtatsminda.
Sur les hauteurs de Tbilissi, capitale géorgienne de plus d’un million d’habitants. Au loin, un des vieux emblèmes de la ville, la tour de la télévision sur le Mont Mtatsminda. © Arnaud Contreras

Depuis quelques années, la capitale de la Géorgie connaît une transformation inédite, à l’image de l’évolution du pays.Libérée du joug soviétique depuis 1991 et entrée de plein pied dans l’économie libérale, la ville se rêve en « mini-Dubaï du Caucase », cherchant à attirer capitaux étrangers et visiteurs du monde entier.En 2018, plus de 5 millions de touristes sont allés en Géorgie, un pays qui compte seulement 3 700 000 habitants.Vieille cité de plus de 1 500 ans, Tbilissi a désormais sa biennale d’art contemporain, sa Fashion Week, ses bars branchés et ses ouvrages d’architecture monumentale qui font la fierté de ses élus, parfois moins de ses habitants.Comment ces habitants justement, vivent-ils cette mutation aussi rapide que complexe ? Une mutation qui rappelle les enjeux d’une époque et d’une région surtout : la Transcaucasie traversée d’influences, un pied en Asie, l’autre en Europe, entre la Russie, la Turquie, l’Azerbaïdjan et l’Arménie.Balade dans les ruelles et les avenues de la ville aux côtés d’habitants, amoureux d’un Tbilissi authentique, sans passéisme, ni nostalgie.Un reportage d’Arnaud Contreras.

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.