Accéder au contenu principal
Grand reportage

Mexique: les guérilleros zapatistes de retour face à la gauche au pouvoir

Audio 19:30
Le sous-commandant Marcos (devant) et des membres de l'Armée zapatiste de libération nationale (EZLN) arrivent pour une réunion avec les organisations autochtones dans l'Etat mexicain de Chiapas, le 13 août 2005.
Le sous-commandant Marcos (devant) et des membres de l'Armée zapatiste de libération nationale (EZLN) arrivent pour une réunion avec les organisations autochtones dans l'Etat mexicain de Chiapas, le 13 août 2005. © REUTERS/Daniel Aguilar
Par : François-Xavier Freland

C’était, il y a 25 ans, le soulèvement zapatiste au Chiapas. A l’époque, l’armée zapatiste de libération nationale EZLN, menée alors par un jeune universitaire métisse, le sous commandant Marcos, devenu célèbre pour ses discours politiques teintés de philosophie, s’était soulevé contre les autorités du pays et les politiques néo-libérales, mais aussi pour obtenir une meilleure redistribution des terres, une reconnaissance des droits indigènes, une plus grande autonomie aussi notamment au Chiapas au sud du pays à la frontière avec le Guatemala, une des régions les plus pauvres du pays… 25 ans après son soulèvement, les zapatistes ont laissé de côté la vieille idéologie marxiste, pour se rapprocher davantage de l’humanisme et des modes de gouvernement Maya, la grande civilisation indienne du Sud. Notre reporter François-Xavier Freland est allé sur les traces des zapatistes du côté de San Cristobal de las Casas, la capitale. Il a passé plusieurs jours avec la guérilla notamment lors des festivités du 25ème anniversaire du soulèvement zapatiste en 1994. Mexique, les guérilleros zapatistes de retour face à la gauche au pouvoir, c’est un reportage de François-Xavier Freland.

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.