Accéder au contenu principal
Débat du jour

Nigeria: les enjeux de la présidentielle

Les deux favoris de l'élection présidentielle, Muhammadu Buhari er Atiku Abubakar.
Les deux favoris de l'élection présidentielle, Muhammadu Buhari er Atiku Abubakar. © RFI/Hausa

C'est la fin de la campagne électorale pour la présidentielle au Nigeria. Plus de 84 millions d’électeurs sont appelés aux urnes demain (16 février 2019). 72 candidats briguent la présidence qui devrait se jouer entre le sortant Muhammadu Buhari et l'ancien vice-président Atiku Abubakar. Le potentiel économique et humain du Nigeria est considérable, mais le nouvel élu devra relever quelques défis majeurs : relancer une économie stagnante dépendante des cours du pétrole, lutter efficacement contre la corruption et combattre des inégalités. La jeunesse a du mal à s’insérer par l’emploi. Les rivalités régionales pénalisent l’unité du pays et la menace terroriste reste forte. Le président Buhari avait promis de s’attaquer à ces problèmes. Quel est son bilan ?

Publicité

 

Pour en débattre :
- Marc-Antoine Pérouse de Montclos, directeur de recherche à l’IRD, rédacteur en chef de la revue Afrique Contemporaine
- Julie Vandal, journaliste à RFI, ancienne correspondante au Nigeria.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.