Accéder au contenu principal
Orient hebdo

Il y a trente ans, une fatwa contre Salman Rushdie

Audio 19:30
Salman Rushdie à Paris, le 10 septembre 2018, à l'occasion du lancement de la version française de son 13ème roman, La Maison Golden (Actes Sud).
Salman Rushdie à Paris, le 10 septembre 2018, à l'occasion du lancement de la version française de son 13ème roman, La Maison Golden (Actes Sud). © AFP/Joël Saget
Par : Eric Bataillon

En septembre 1988, Salman Rushdie publie en Angleterre son quatrième ouvrage Les Versets sataniques. L’écrivain britannique d’origine indienne dresse parmi d'autres faits inspirés des réalités historiques, un portrait de Mahomet, fondateur de l'islam. Jugé blasphématoire, l’ouvrage déclenche la colère des populations musulmanes. Puis, l’annonce de sa publication aux Etats-Unis enflamme le monde musulman et, en particulier, l’Iran. Le 14 février 1989, l'ayatollah Khomeiny, guide de la révolution islamique, condamne à mort Salman Rushdie.Ehsan Manoochehri, de la rédaction persane, replace cette fatwa dans son contexte de l’époque.

Publicité

- La CAN en Egypte : on parle football, avec Alexandre Buccianti, à quatre mois du grand évènement africain qui consacre la place de ce sport en Egypte. Un sport en crise, à l’image de son club emblématique d’Al Ahly.

- Israël sous haute surveillance cyber : depuis l’annonce des élections législatives anticipées, les services secrets israéliens dénoncent de nombreuses attaques cyber. L’Iran est pointé du doigt, mais c’est Moscou qui a nié en premier toute attaque, nous dit Michel Paul.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.