Accéder au contenu principal
Musiques du monde

Entretien avec la fadiste Katia Guerreiro et playlist de Sophian Fanen

Audio 48:30
Katia Guerreiro "Sempre".
Katia Guerreiro "Sempre". © Kgp Produções

Publicité

Katia Guerreiro nouvel album Sempre (Viavox, L’Autre Distribution)
Toujours ! (Sempre). Le nom du nouvel album de Katia Guerreiro sonne comme une profession de foi à ce qu’il y a d’éternel dans le fado.
Sempre se réfère à la Révolution, celle des Oeillets qui, en avril 1974, mit fin aux 41 ans du régime militaire que Salazar imposa à son pays. Ce dixième album de la fadiste est le fruit d’une collaboration avec José Mário Branco. Auteur-compositeur et arrangeur emblématique de l’opposition à la dictature, dont les arrangements de la chanson de José Afonso Grândola, Vila Morena ont accompagné le déclenchement de la Révolution des Oeillets. Par la suite, José Mário Branco a accompagné d'incontournables chanteurs portugais tels Fausto, Amelia Muge ou Carlos do Carmo.

- Site de Katia Guerreiro (en portugais)
- Bio de Katia Guerreiro sur le label Viavox (en français)
- Vidéo Katia Guerreiro De Ti Direi Apenas
- Vidéo José Mario Branco chante grandola Vila Morena en 1973.

Morceaux de Katia Guerreiro en écoute : Prologo, A Minha Vida E, Quem Diria Feat. José Mario Branco, Tristeza Vehla, Distante et Sempre extraits de l’album Sempre.

Bertrand Belin "Persona" et Deerhunter "Why Hasn't Everything Already Disappeared?".
Bertrand Belin "Persona" et Deerhunter "Why Hasn't Everything Already Disappeared?". La Grosse Boîte/4 AD

Playlist de Sophian Fanen
- Michel Legrand, Di-Gue-Ding-Ding, tiré de l'album Archi-cordes (Philips, 1964)
- Bertrand Belin, Choses nouvelles, tiré de l'album Persona (Cinq7, 2019)
- Vidéo Bertrand Belin Choses Nouvelles
- Deerhunter, Element, tiré de l'album Why Hasn't Everything Already Disappeared ?  (4AD, 2019)
- James Blake, Barefoot in the Park (Feat. Rosalia), tiré de l'album Assume Form (Polydor, 2019)
- Vidéo James Blake Mile High (feat. Travis Scott and Metro Boomin)
- Vera Sola, Virgil's Flowers, tiré de l'album Shades (Spectraphonic, 2018)

Vera Sola "Shades" et James Blake "Assume Form".
Vera Sola "Shades" et James Blake "Assume Form". Spectraphonic / Polydor

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.