Accéder au contenu principal
Débat du jour

Faire grève sert-il encore à quelque chose?

Audio 19:30
Cheminots grévistes à Lyon, le 9 avril 2018, alors qu'à l'Assemblée nationale se tenait le débat sur le «nouveau pacte ferroviaire».
Cheminots grévistes à Lyon, le 9 avril 2018, alors qu'à l'Assemblée nationale se tenait le débat sur le «nouveau pacte ferroviaire». © REUTERS/Emmanuel Foudtrot

C'est aujourd'hui la Journée mondiale de défense du droit de grève. C'est un droit qui est reconnu juridiquement dans de nombreux pays, mais qui n'est pas toujours garanti dans les faits. L'actualité sociale dans le monde fourmille d'exemples de travailleurs licenciés après une grève. On peut s'interroger sur son efficacité dans le cadre de la mondialisation, alors qu'il est devenu très simple de déménager une production d'un pays à un autre. L'actualité récente pose également question. La longue grève à la SNCF n'a rien changé à la réforme ferroviaire, alors que les « gilets jaunes » ont obtenu des résultats sans un arrêt de travail. Faire grève sert-il encore à quelque chose ? C'est la question du jour.

Publicité

Pour en débattre :
- Michel Pigenet, professeur émérite d'Histoire contemporaine de l'Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne, spécialiste de l'histoire du travail et des mouvements sociaux, coauteur de L’Histoire des mouvements sociaux en France. De 1814 à nos jours (La Découverte 2013).
- Yves Veyrier, secrétaire général de Force ouvrière, vice-président du Comité de la liberté syndicale de l’OIT.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.