Accéder au contenu principal
Reportage international

Le droit à l'avortement toujours menacé en Pologne

Audio 02:33
Des manifestants pro-avortement défilent à Varsovie en janvier 2018.
Des manifestants pro-avortement défilent à Varsovie en janvier 2018. REUTERS/Kacper Pempel Banner

La Pologne est un des pays européens où le droit à l’avortement est le plus restrictif. Depuis 1993, il n’est autorisé que dans trois cas : viol ou inceste, danger pour la vie de la mère et malformation du fœtus. Résultat : dans le pays, environ 1 100 avortements légaux sont pratiqués chaque année. Et il y en aurait près de 150 000 effectués clandestinement en Pologne, selon des associations. Sans compter les femmes qui partent à l’étranger pour avorter. Mais ces conditions restrictives sont déjà trop larges pour les nombreux militants, médecins ou encore avocats qui veulent une interdiction totale ou quasi totale de l’avortement en Pologne.

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.