Accéder au contenu principal
Carrefour de l'Europe

Entre l’Europe et les Etats-Unis, la lente dérive des continents

Audio 49:00
Angela Merkel s'adressant à Donald Trump durant le sommet G7 à La Malbaie, le 9 juin 2018.
Angela Merkel s'adressant à Donald Trump durant le sommet G7 à La Malbaie, le 9 juin 2018. © Bundesregierung/Jesco Denzel/Handout via REUTERS
Par : Daniel Desesquelle
51 mn

L'éloignement des Etats-Unis de l’Europe n’a pas commencé avec Donald Trump. Ce qui est nouveau avec l’actuel locataire de la Maison Blanche, c’est qu’avec son leitmotiv « America first » : les valeurs autrefois communes de chaque côté de l’Atlantique le sont de moins en moins. Pour les Etats-Unis, l’Europe l’allié traditionnel, est devenu au fil du temps, un adversaire voire un ennemi. Les récriminations des Américains à l’égard des Européens sont nombreuses, à commencer par leur faible engagement au sein de l’OTAN. Mais désormais, à propos de l’accord de Paris sur le climat, ou encore l’accord sur le nucléaire iranien, ou plus récemment avec la remise en cause des traités sur les armes nucléaires intermédiaires, sans oublier la guerre commerciale des Etats-Unis contre l’Europe, Donald Trump a adopté la stratégie du cavalier seul… en laissant les Européens désemparés.

Publicité

Avec :

 

- Thomas Gomart, directeur de l’IFRI (Institut français des relations internationales). Son dernier livre aux éditions Tallandier : « L’affolement du monde ».
Plus d’infos : ici

 

 

 

- Manuel Lafont Rapnouil, directeur du Bureau de Paris de l’ECFR (European Council on Foreign relations).
Plus d’infos : ici

- Stefan Seidendorf, directeur adjoint de l’Institut Franco-Allemand de Ludwigsburg.
Plus d’infos : ici.

Avec Sasha Mitchell de Courrier International.

 

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.