Accéder au contenu principal
Décryptage

La politique africaine de la France: cap à l’est?

Audio 19:30
Le Premier ministre éthiopien Abiy Ahmed et le président français Emmanuel Macron ont signé plusieurs accords, le mardi 12 mars 2019, à Addis Abeba.
Le Premier ministre éthiopien Abiy Ahmed et le président français Emmanuel Macron ont signé plusieurs accords, le mardi 12 mars 2019, à Addis Abeba. © AFP/Pool/Ludovic MARIN
Par : Loïc Bussieres
21 mn

C'est une tournée inédite pour un chef de l’État français, après Djibouti et l'Ethiopie, Emmanuel Macron est aujourd'hui au Kenya où aucun de ses prédécesseurs n'avait jamais fait le déplacement. Quatre jours d'une visite dont il n'aura pas échappé aux observateurs qu'elle rompt quelque peu avec les conventions habituelles, celles qui veulent que Paris se tourne en premier lieu vers ses partenaires traditionnels de l'Afrique francophone. Après le Ghana et le Nigeria, la boussole africaine du président met de nouveau le cap à l'est, en ce début mars 2019. Une région où la France est considérée comme un possible contrepoids à la Chine, affirme Emmanuel Macron. Lequel espère bien notamment installer la France comme un partenaire économique de premier plan.

Publicité

Avec :
- Antoine Glaser, journaliste écrivain et auteur de «Arrogant comme un français en Afrique», éditions Plurielles chez Fayard
- Laurent Duarte, coordinateur international du mouvement Tournons la page.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.