Fréquence Asie

Bangladesh: dérives totalitaires

Audio 03:46
La Première ministre Sheikh Hasin lors de son vote pour les élections législatives à Dacca, le 30 décembre 2018, dirige le pays d’une main de fer.
La Première ministre Sheikh Hasin lors de son vote pour les élections législatives à Dacca, le 30 décembre 2018, dirige le pays d’une main de fer. Sangbad Sangstha/Handout via REUTERS

Aux dernières élections législatives au Bangladesh, le 30 décembre 2018, la ligue Awami de la Première ministre Sheikh Hasina a remporté une victoire écrasante. En décrochant son troisième mandat successif à la tête du pays, la fille du père fondateur du Bangladesh, Mujibur Rahman, renforce un peu plus son emprise sur le pouvoir. Où en est l’état de droit au Bangladesh ? Le pays a-t-il basculé dans l’autoritarisme ? Entretien avec Nordine Drici, le directeur du cabinet d’expertise ND Consultance et le président de l’association Planète réfugiés - Droits de l’homme.

Publicité

Nordine Drici est co-auteur avec Frédéric Oberson de Bangladesh : démocratie en trompe-l’œil, faillite de l’état de droit et dérives totalitaires, aux éditions Planète réfugiés – Droits de l’homme.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail