Accéder au contenu principal
Reportage international

La difficile conquête de l’Extrême-Orient

Audio 02:36
La ville russe de Petropavlovsk sur la péninsule du Kamtchatka en Extrême-Orient surplombée par les volcans Koryaksky et Avachinsky.
La ville russe de Petropavlovsk sur la péninsule du Kamtchatka en Extrême-Orient surplombée par les volcans Koryaksky et Avachinsky. Kuhnmi/WikimediaCommons/CC by 2.0

C’est un territoire grand comme onze fois la France : en Russie, le district fédéral d’Extrême-Orient représente 40% de la superficie du pays et ne compte que huit millions d’habitants. La maîtrise de cette région stratégique, riche en matières premières et au contact du dynamisme économique asiatique, est une priorité pour Moscou. Le gouvernement a notamment lancé, en 2016, le programme de « l’hectare d’Extrême-Orient » offrant la possibilité à tout citoyen russe d’acquérir une parcelle de terrain dans cette région. Le principal objectif : enrayer un déclin démographique engagé à la chute de l’URSS. Reportage d’Étienne Bouche sur la péninsule du Kamtchatka.

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.