L'Afrique en marche

Madagascar : le codage informatique comme ascenseur social

Audio 02:34
En 2019, ils seront 250 étudiants à se former à la programmation chez Sayna («Intelligence» en malgache) : 4 mois de formation intensive suivis de 4 à 6 mois en alternance dans la société qui s'est d'ores et déjà engagée à embaucher le jeune.
En 2019, ils seront 250 étudiants à se former à la programmation chez Sayna («Intelligence» en malgache) : 4 mois de formation intensive suivis de 4 à 6 mois en alternance dans la société qui s'est d'ores et déjà engagée à embaucher le jeune. RFI/Sarah Tétaud

Et si le codage informatique permettait à de jeunes Malgaches issus de milieux précaires de s’extirper de leur quotidien et de monter dans l’ascenseur social ? Cette idée, c’est Matina Razafimahefa qui l’a eue. Cette Franco-Malgache de 21 ans a créé la start-up Sayna en 2018. Le concept : former de futurs développeurs, opérationnels immédiatement, sans qu’ils n’aient rien à débourser. Le coût de la formation (1 800 €) est financé par l’entreprise qui intégrera le jeune dans ses rangs une fois ses 7 mois de bootcamp - sorte de formation commando sur le modèle du Hacking Project - effectués. Retour sur ce pari fou qui a fait ses preuves l’an dernier à Antananarivo.