Accéder au contenu principal
Reportage international

Israël: mineurs assignés à résidence, quand la maison familiale devient une prison

Audio 02:34
Des enfants palestiniens jetent des pierres sur l'armée israélienne, dans le camp de réfugiés de Shufat, à Jérusalem-Est, le 29 décembre 2008 (photo d'illustration).
Des enfants palestiniens jetent des pierres sur l'armée israélienne, dans le camp de réfugiés de Shufat, à Jérusalem-Est, le 29 décembre 2008 (photo d'illustration). (Photo : AFP)

A Jérusalem, la double peine des mineurs palestiniens assignés à résidence. C’est une mesure privilégiée par la justice israélienne ces dernières années : l’assignation à résidence des adolescents palestiniens, arrêtés le plus souvent par Israël des jets de pierres. Annexée unilatéralement par Israël et considérée comme un territoire occupé par le droit international, la partie orientale de la ville trois fois sainte est sous tension permanente. De quelques jours à plusieurs mois, souvent dans l’attente de leur procès, ces mineurs sont ainsi confinés chez eux. La maison familiale devient une prison et les parents des geôliers.

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.