Accéder au contenu principal
Reportage international

A Gaza, «une réaction des autorités sans précédent»

Audio 02:45
Atef Abu Seif, porte-parole du Fatah à Gaza et membre de son comité central, est allongé sur un lit d'hôpital dans la ville de Gaza le 19 mars 2019. Il a responsbailisé le Hamas pour cette agression en marge des manifestations la veille.
Atef Abu Seif, porte-parole du Fatah à Gaza et membre de son comité central, est allongé sur un lit d'hôpital dans la ville de Gaza le 19 mars 2019. Il a responsbailisé le Hamas pour cette agression en marge des manifestations la veille. Mahmud HAMS/AFP

Entre le 14 et le 17 mars 2019, un rare mouvement de contestation a secoué la bande de Gaza. De nombreux Palestiniens sont descendus dans la rue pour dénoncer le coût de la vie. Dans ce territoire sous blocus israélo-palestinien depuis douze ans, les conditions se sont nettement détériorées au fil des années. Cette protestation n’a duré que quatre jours, car elle a été sévèrement réprimée par le Hamas au pouvoir dans l’enclave.

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.