Accéder au contenu principal
Le coq chante

Une expérience d’agro-écologie à la Ferme de Grand'Maison à Lumigny en Seine-et-Marne

Audio 19:30
Rémi Seingier, agriculteur à la Ferme de Grand'Maison à Lumigny en Seine-et-Marne.
Rémi Seingier, agriculteur à la Ferme de Grand'Maison à Lumigny en Seine-et-Marne. © RFI/Sayouba Traoré
Par : Sayouba Traoré
22 mn

La plateforme pour une autre Politique Agricole et Alimentaire Commune est un regroupement d’une trentaine d’organisations paysannes, environnementales, de solidarité internationale, de citoyens et de consommateurs. Ce rassemblement d’organisations demande aux décideurs politiques d’œuvrer pour une révision complète de la PAC de l’Union Européenne. L’objectif, c’est de transformer cette politique agricole commune en une nouvelle politique agricole et alimentaire commune entre les paysans et la société.

Publicité

Pour les animateurs de la plateforme pour une autre PAAC, ce petit voyage de presse en Seine-et Marne a pour but de montrer sur le terrain que la politique agricole commune peut être orientée autrement. De fait, les objectifs de la mutation qu’ils souhaitent sont nombreux :  permettre aux paysans de vivre de leur métier ; mettre la future Politique Agricole et Alimentaire Commune au service de tous les citoyens ; atteindre la souveraineté, l’autonomie et la qualité alimentaires dans l’UE ;  faire en sorte que les modes de production agricole dans l’Union Européenne ne ruinent pas les politiques de développement des agricultures familiales et paysannes des pays du Sud ; enfin et surtout, enclencher une transition agro-écologique.

À Lumigny, Rémi Seingier produit du blé et du seigle et les transforme en farine. Il cultive aussi des pommes de terre et des asperges. Il travaille également le colza, la cameline et le chanvre en les pressant à froid à la ferme pour produire des huiles. Il se trouve que le fonctionnement actuel de la PAC qui consiste à fournir de la matière première à l’agro-industrie ne fait pas l’affaire de Rémi Seingier. Déjà, les termes « exploitant » ou « exploitation agricole » lui semblent une agression. « Cette expression évoque l’idée d’un prélèvement sans retour, comme dans une mine, on tarit une source avant d’aller ailleurs. Je n’aime pas du tout ce terme », dit-il. Donc, reprendre la ferme de ses parents, oui, mais en y appliquant de l’agroforesterie. Et toutes ses productions sont commercialisées à la ferme.

Invité :
Rémi Seingier, agriculteur à la Ferme de Grand'Maison à Lumigny en Seine-et-Marne.

Production : Sayouba Traoré
Réalisation : Sophie Janin

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.