L'Afrique en marche

Burkina Faso: Maïa, une pommade pour lutter contre le paludisme

Audio 02:15
L'anophèle est le principal moustique, responsable de la transmission du paludisme à l'être humain.
L'anophèle est le principal moustique, responsable de la transmission du paludisme à l'être humain. James D. Gathany/wikimedia.org

En 2017, le nombre de cas de paludisme estimés dans le monde était de 219 millions selon OMS. Et la plupart des cas (92 %) ont été enregistrés en Afrique. Au Burkina Faso, deux jeunes chercheurs, un Burundais et un Français travaillent pour la mise à disposition des populations, une pommade pour lutter contre les moustiques, vecteur de transmission du paludisme. À base de beurre de karité, d’huile de coton et de cire d’abeille, la pommade Maïa, selon les deux chercheurs, aura comme effet de repousser les moustiques une fois appliquée sur la peau.