Accéder au contenu principal
Invité international

Egypte: la réforme renforce «le pouvoir du président et la place de l'armée»

Audio 06:31
FMM/RFI

Le Parlement égyptien a approuvé un amendement à la Constitution permettant au président Abdel Fattah al-Sissi, élu en 2014 et accusé de graves violations des droits humains, de rester au pouvoir jusqu'en 2030. Outre la durée du mandat présidentiel, la révision constitutionnelle, à travers d'autres amendements, doit aussi accroître le contrôle du pouvoir judiciaire par l'exécutif et institutionnaliser le rôle politique de l'armée, pilier du régime. Le peuple est appelé à approuver ou non ce texte par référendum. Peut-on parler de réforme taillée sur mesure pour Abdel- Fattah al-Sissi ? Éléments de réponse avec l’invitée de la mi-journée de RFI Anne Claire Bonneville, maitre de conférence à l’INALCO. Auteure de « Histoire de l'Égypte moderne : l'éveil d'une nation (XIXe-XXIe siècle) » , éditions Flammarion.

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.