Le débat africain

Les évacuations sanitaires

Audio 49:00
Le président zimbabwéen, Robert Mugabe, assoupi lors du dîner officiel du sommet Afrique-France, le 13 janvier 2017, à Bamako.
Le président zimbabwéen, Robert Mugabe, assoupi lors du dîner officiel du sommet Afrique-France, le 13 janvier 2017, à Bamako. © AFP/SEBASTIEN RIEUSSEC

Alors que le Continent regorge de médecins compétents et diplômés, l'Afrique continue d'évacuer systématiquement ses dirigeants et leurs proches pour se faire soigner à grands frais dans les hopitaux européens, asiatiques ou américains, même pour les pathologies les plus bénignes. Et toujours aux frais du contribuable. Au regard du coût de ce tourisme médical, des élites, des médecins et des membres de la société civile dénoncent. Faut-il légifirer sur les évacuations sanitaires des dirigeants ?

Publicité

Avec :
- Professeur Abdoul Kane, cardiologue, professeur à l’Université Cheikh Anta Diop, directeur de la Polyclinique universitaire de Dakar
- Professeur Aimé Bonny, cardiologue et universitaire, enseignant à la Faculté de médecine et des sciences pharmaceutiques de Douala
- Docteur Roger Moyou-Mogo, médecin et journaliste à la Télévision
- Docteur Massamba Diop, médecin urgentiste et aérospatial, président de SOS médecins Sénégal, diplômé de l'Université Paris VI en médecine de rapatriement.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail