Accéder au contenu principal
Atelier des médias

C'était la Journée mondiale de la liberté de la presse 2019

Audio 33:03
Photographe de presse avec une affichette «PRESSE, GENTIL PHOTOGRAPHE» lors de la manifestation de l'acte 18 des «gilets jaunes», le 16 mars 2019 à Paris.
Photographe de presse avec une affichette «PRESSE, GENTIL PHOTOGRAPHE» lors de la manifestation de l'acte 18 des «gilets jaunes», le 16 mars 2019 à Paris. © François Lochon/Gamma-Rapho via Getty Images

En écho à la Journée mondiale de la liberté de la presse, nous recevons la secrétaire générale du Syndicat national des journalistes (SNJ) Dominique Pradalié pour parler des violences policières contre les journalistes, en France, dans les manifestations. Et puis avec Arnaud Froger, directeur Afrique de Reporters sans frontières (RSF), nous faisons un état des lieux de la liberté de la presse sur le continent africain.

Publicité

Impossible de démarrer cette émission sans rendre hommage à notre collègue Arnaud Dubus, ancien correspondant de RFI à Bangkok. On a appris lundi 29 avril 2019 sa mort à l'âge de 55 ans. C’était l’un des meilleurs connaisseurs de la Thaïlande d’où il a assuré pendant 30 ans avec passion la correspondance de RFI en français. Nous vous faisons écouter un extrait d’un de ses reportages, en 2006, où il parlait de la liberté de la presse, le thème de l'Atelier des médias cette semaine.

Nous recevons ensuite Dominique Pradalié, secrétaire générale du Syndicat national des journalistes (SNJ), premier syndicat de la profession, pour parler des violences de la part des forces de l’ordre envers les journalistes dans les manifestations en France. Il est question du nombre de faits recensés, notamment grâce au travail du journaliste David Dufresne, de la carte de presse, de Gaspard Glanz, ou encore de la possible création d'une instance nationale de déontologie.

Arnaud Froger, directeur Afrique de l’association Reporters sans frontières (RSF), est avec nous par téléphone depuis Addis Abeba, en Éthiopie, où l'Unesco organisait, vendredi 3 mai 2019, un événement pour la Journée mondiale de la liberté de la presse. Avec lui, nous avons parlé du classement 2019 de la liberté de la presse de RSF. Et notamment de la situation au Bénin, au Soudan, en Algérie, en Éthiopie, ou encore en République démocratique du Congo. Mais aussi des coupures d'Internet auxquelles ont recours certains États.

► À lire aussi : RSF s’inquiète pour la liberté de la presse en Afrique

Nous évoquons aussi l'inauguration, vendredi 3 mai à Paris, d'une place portant les noms de Ghislaine Dupont, Claude Verlon et Camille Lepage. Ghislaine Dupont était grand reporter à RFI, Claude Verlon était technicien de reportage à RFI. Tous deux ont été assassinés à Kidal, au Mali, le 2 novembre 2013. Camille Lepage était photojournaliste indépendante, elle a été assassinée en Centrafrique le 12 mai 2014. Tous les trois sont morts dans l’exercice de leur fonction et pour la liberté d’informer.

Mondoblog audio parle, cette semaine, de la liberté d’expression à Madagascar. Tiasoa Ratsirahonana, dite Tiasy, a écrit un billet au titre éloquent : « Liberté d’expression, paix à ton âme ! ».

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.