Accéder au contenu principal
C'est pas du vent

IPBES: le vivant s'écroule et nous regardons ailleurs

Audio 48:30
D'après le rapport du groupe d’experts de l’ONU sur la biodiversité, une espèce animale ou végétale sur huit est menacée de disparition à brève échéance.
D'après le rapport du groupe d’experts de l’ONU sur la biodiversité, une espèce animale ou végétale sur huit est menacée de disparition à brève échéance. © Amith Nag Photography via Getty Images

Le bilan du nouveau et historique rapport de la Plateforme intergouvernementale sur la biodiversité et les services écosystémiques (IPBES en anglais) est effrayant : la nature décline à un rythme sans précédent. Nous sommes en train d’éroder les fondements mêmes de nos économies, nos moyens de subsistance, la sécurité alimentaire, la santé et la qualité de vie dans le monde entier. Mais, il n’est pas trop tard pour agir !

Publicité

Invités :
- Yunne Shin, directrice de recherche à l’IRD, spécialiste de la biodiversité marine, coordinatrice du chapitre 4 du rapport
- Paul Leadley, professeur d’Écologie à l’Université Paris-Sud, spécialiste du changement climatique et de ses répercussions sur les écosystèmes terrestres, coordonnateur du chapitre
- Franck Courchamp, écologue, directeur de recherche au CNRS, spécialiste des espèces exotiques envahissantes et de la biodiversité, auteur pour le chapitre 2 du rapport
- Patricia Balvanera, chercheuse à l’Université nationale autonome du Mexique, a coordonné le chapitre sur les causes de la disparition de la biodiversité.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.