Accéder au contenu principal
Décryptage

Quelles réparations pour la traite esclavagiste?

Audio 19:30
Le 27 avril 2018, jour de commémoration de l'abolition de l'esclavage au Panthéon, le président Macron, ici entouré d'élèves, a annoncé que l'hôtel de la Marine accueillera bien la Fondation pour la mémoire de l'esclavage.
Le 27 avril 2018, jour de commémoration de l'abolition de l'esclavage au Panthéon, le président Macron, ici entouré d'élèves, a annoncé que l'hôtel de la Marine accueillera bien la Fondation pour la mémoire de l'esclavage. © Thibault Camus/Pool via Reuters
Par : Aurélien Devernoix
21 mn

La déclaration est signée Julian Castro, candidat à la primaire démocrate pour l'élection présidentielle américaine, et il évoque un sujet présent depuis longtemps aux États-Unis : quelles réparations pour les descendants des millions de victimes du commerce de l'esclavage ? Faut-il les indemniser financièrement ? Faut-il créer des politiques de compensation des inégalités socio-économiques qui sont le résultat de l'esclavage ? Faut-il mettre en place davantage de justice mémorielle ? Des associations se sont emparées de ce dossier sensible aux États-Unis, mais aussi en Europe ou en Amérique latine, appuyées par les travaux de chercheurs et donc parfois par des personnalités politiques.

Publicité

Avec :
- Myriam Cottias, directrice de recherche au CNRS, directrice du Centre international de recherche sur les esclavages et les post-esclavages
- Ghyslain Vedeux, président du Conseil représentatif des associations noires de France (CRAN).

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.