Accéder au contenu principal
Éco d'ici éco d'ailleurs

Inde: Narendra Modi, victorieux. Pour quelle politique économique?

Audio 48:30
Le Premier ministre indien Narendra Modi, face à ses supporters, après les élections législatives, à New Delhi, le 23 mai 2019.
Le Premier ministre indien Narendra Modi, face à ses supporters, après les élections législatives, à New Delhi, le 23 mai 2019. © REUTERS/Adnan Abidi

Les élections législatives indiennes ont duré six semaines. Neuf cent millions d'électeurs étaient appelés à se prononcer jusqu'à dimanche dernier (19 mai 2019). Mais, c'est sans grosse surprise que le BJP, le parti nationaliste indien et son chef, le Premier ministre sortant Narendra Modi, sont sortis victorieux de ce scrutin. Le parti de couleur safran et son chef incontesté, l'homme à la barbe blanche et aux fines lunettes vont donc rester aux affaires, pour cinq années supplémentaires. On se demandera, dans cette émission, quelles vont être les conséquences économiques de ce scrutin. Quelle sera la politique économique qui sera suivie dans l'un des deux pays les plus peuplés de la planète ? On se pose la question, au regard des résultats ambigus des choix économiques arrêtés par Narendra Modi depuis 2014.

Publicité

Avec trois invités :
- Isabelle Joumard, économiste à l’OCDE
- Joël Ruet, directeur du think tank The bridge tank
- Jean-Luc Racine, directeur de recherche émérite au CNRS.

Autres éléments

1 / Selon la Banque mondiale, le PIB indien vient de dépasser celui de la France. Selon ces critères, l'Inde est donc la sixième économie mondiale avec un taux de croissance officiel de plus de 7% par an, ces dernières années. Mais, cela semble insuffisant pour améliorer le sort de ses habitants. Le quart de la population indienne vit encore sous le seuil de pauvreté. Les mesures de Narendra Modi, au cours des dernières années, ont surtout visé à faciliter l'implantation des multinationales. Mais, rien pour les petits commerces qui emploient la majorité des travailleurs et qui ont souffert. C'est un reportage Éco d'ici Éco d'ailleurs signé Sébastien Farcis en Inde.

REP / INDE : Élections 4'45''

2 / Près de la moitié des Indiens actifs travaillent dans l'agriculture. Le problème est que la plupart ont du mal à vivre de cette activité : stagnation des prix de revient, hausse du coût des engrais, endettement massif. La paysannerie indienne est en crise. Pendant la campagne électorale, les différents partis ont promis de leur venir en aide. Mais, cela sera difficile et coûteux. C'est un reportage Éco d'ici Éco d'ailleurs signé Sébastien Farcis auprès des paysans de l'est du pays.

REP / INDE : Paysans 2'20''

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.