Accéder au contenu principal
Afrique économie

La Belle de Guinée, spécialité du Fouta Djalon

Audio 02:12
Boubacar Bah, cultivateur de pomme de terres, devant son champ.
Boubacar Bah, cultivateur de pomme de terres, devant son champ. © Carol Valade / RFI

Partie de zéro il y a un quart de siècle grâce à un projet de l’Agence française de développement (AFD), la Fédération des paysans du Fouta Djallon produit aujourd’hui 35 000 tonnes de pomme de terre par an. Pas encore assez pour exporter, mais déjà suffisamment pour attirer les jeunes agriculteurs vers cette filière rentable et prometteuse.

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.