Accéder au contenu principal
Ici l'Europe

Sans allié, les Verts seront impuissants prévient Pascal Canfin

Audio 19:30
L'écologiste Pascal Canfin, réélu au Parlement européen sur la liste Renaissance portée par La République en marche, le 30 mars 2019.
L'écologiste Pascal Canfin, réélu au Parlement européen sur la liste Renaissance portée par La République en marche, le 30 mars 2019. AFP/Stéphane de Sakutin

L'écologiste Pascal Canfin, réélu au Parlement européen sur la liste Renaissance portée par La République en marche, est cette semaine notre invité, en duplex de Bruxelles.

Publicité

Pascal Canfin se réjouit de la poussée des écologistes au Parlement européen et relativise : « est-ce que vous croyez que ce groupe des Verts avec 9% au Parlement européen peut à lui tout seul transformer les choses à la vitesse nécessaire pour lutter contre le changement climatique ? Non... C'est en agrégeant ces énergies que l'on va gagner ».

Avec le nouveau pôle centriste que la liste menée par Nathalie Loiseau va intégrer, voire « diriger » -« c'est logique » estime Pascal Canfin- l'eurodéputé rappelle l'objectif fixé avant même l'élection : la constitution d'une majorité allant du PPE aux Verts.

Manfred Weber, le candidat du PPE -et d'Angela Merkel pour la présidence de la Commission européenne, est « trop à droite » selon Pascal Canfin pour incarner cette majorité qui rassemblera les conservateurs, les centristes et les sociaux-démocrates, voire les écologistes.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.