Chronique agriculture et pêche

Sénégal: l’agriculture, moyen de lutte contre l’émigration des jeunes à Fimela

Audio 02:25
Karim Sene, maire de Fimela.
Karim Sene, maire de Fimela. ©RFI/Sayouba Traoré
Par : Sayouba Traoré
4 mn

Pour l’anecdote, c’est sur la côte atlantique, juste au-dessus de ce bras de mer qui entre sur les terres sénégalaises. À l’école, pendant les cours de géographie, c’est ce que nous appelions le sourire du Sénégal.Situé à 150 kilomètres de Dakar, le village de Fimela est le chef-lieu de la communauté rurale de Fimela et de l’arrondissement de Fimela, situé dans le département de Fatick (région de Fatick). 16 villages composent cette communauté rurale qui couvre une superficie de 367 Km2. Selon le PEPAM (Programme d’eau potable et d’assainissement du millénaire), la communauté rurale de Fimela compte 16 875 personnes et 1 909 ménages.Comment faire pour retenir les jeunes qui sont tentés d’emprunter les voies de l’émigration clandestine, à bord de pirogues précaires et surchargées ? La communauté rurale de Fiméla a décidé de s’appuyer sur le développement de nouvelles formes d’agriculture.