Accéder au contenu principal
Reportage Afrique

Les enjeux de la présidentielle en Mauritanie [série 3/5]: les paysans du Trarza

Audio 01:58
Les Mauritaniens sont plus préoccupés par le manque d'eau que par la présidentielle du 22 juin prochain. Le pays connaît actuellement un nouvel épisode de sécheresse qui déstabilise le monde agropastoral. (Photo d'illustration)
Les Mauritaniens sont plus préoccupés par le manque d'eau que par la présidentielle du 22 juin prochain. Le pays connaît actuellement un nouvel épisode de sécheresse qui déstabilise le monde agropastoral. (Photo d'illustration) Xavier TESTELIN/Gamma-Rapho via Getty
Par : Salem Mejbour
3 mn

En Mauritanie, ce mercredi 12 juin 2019 est le 6e jour de la campagne électorale en vue de la présidentielle du 22 juin. Une campagne au rythme des meetings animés par les six candidats pour séduire les Mauritaniens autour du bien-fondé de leurs programmes. Mais cette élection intervient dans un contexte difficile pour le monde rural frappé par une implacable sécheresse : manque de pâturages pour nourrir le bétail et absence de cultures de céréales sous pluie. La situation est particulièrement préoccupante dans le Trarza. Salem Mejbour un de nos correspondants en Mauritanie, s’est rendu à Ligatt dotée d’une plaine très fertile en céréales pendant l’hivernage, mais aujourd’hui, totalement sèches. Là-bas, la campagne électorale n’est pas le souci des paysans. Reportage de notre envoyé spécial qui revient de la région du Trarza.

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.