Accéder au contenu principal
Reportage Afrique

Les enjeux de la présidentielle en Mauritanie [Série 4/5]: Le tourisme à Atar

Audio 02:10
L'oasis de Terjit, le 11 juin 2019.
L'oasis de Terjit, le 11 juin 2019. ©RFI/Edouard Dropsy
Par : Edouard Dropsy
4 mn

Au septième jour de la campagne électorale, les six candidats en lice en vue de la présidentielle du 22 juin, continuent de parcourir le pays pour vanter leurs programmes électoraux. Atar, capitale de l’Adrar est une région qui vit traditionnellement de la culture de la datte et du tourisme.En 2007, deux touristes français sont tués à Aleg dans le sud de la Mauritanie. L’ambassade de France décide de classer le pays dans les zones à risques. Dans l’Adrar, à 450 Kilomètres  au nord-est de Nouakchott, où l’on vivait principalement du tourisme, l’activité s’arrête net. Depuis deux ans, et la déclassification de la zone rouge, les touristes sont progressivement de retour.

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.