Accéder au contenu principal
Reportage international

Turquie: on rejoue les municipales à Istanbul

Audio 02:31
Le candidat du CHP, le principal parti d'opposition, Ekrem Imamoglu est en campagne sur le marché d'Istanbul, le 29 mai 2019.
Le candidat du CHP, le principal parti d'opposition, Ekrem Imamoglu est en campagne sur le marché d'Istanbul, le 29 mai 2019. ©REUTERS/Murad Sezer
Par : Anne Andlauer
4 mn

Ce dimanche 23 juin 2019, quelque dix millions et demi d’électeurs d’Istanbul iront élire leur maire. Les partis rejouent la municipale du 31 mars, qui avait été annulée à la demande du président Recep Tayyip Erdogan, au prétexte d’irrégularités.Le principal candidat d’opposition, Ekrem Imamoglu espère l’emporter une seconde fois face à celui du pouvoir, Binali Yildirim. S’il y parvient, il infligera un camouflet historique au chef de l’État dans sa ville natale, celle dont il a lui-même été maire. L’opposition revendique une légère avance dans les sondages, mais la bataille d’Istanbul est loin d’être gagnée.

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.